Err

UNE REGION MYSTERIEUSE

LA RIVIÈRE DE HORREUR partie 10




                                           Licence Creative Commons

                     La rivière de  l'horreur de ninourob est mis à disposition selon les termes de la

                                                Fondé(e) sur une œuvre à ninourob.
                    Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues                                                                                                à ninourob.fr.   

                   
La Rivière de l'horreur
               
                                                             Dixième partie


 
Mado , oui  ! Je crois que nous sommes nous aussi sur le sentier qui mène à la grotte. Tu entends les chants au loin ? KOR c'est toi qui nous a fait venir jusqu'ici ? Oui mes amis avec la permission du Baphomet . Mado , je vois une multitude de gens qui cherchent a sortir du labyrinthe ! Allons-nous ,nous perdre également ? Je ne le pense pas. Nous ,nous sommes protégé par des amis puissants ainsi que les forces de la secte des douze voies. Faisons attention quand même , on ne sait jamais . Gé je sens quelque chose qui s'est agrippé  à ma jambe ! De plus nous sommes en train de patauger dans une espèce de gadoue qui nous colle aux pieds . Le druide vient de nous dire  "chut, pas un bruit " Nous allons arriver dans un passage difficile , alors tenez vous la main .  Accroché au plafond du passage une espèce de fil d'araignée pend et s'agrippe à nos cheveux . Mado ce n'est pas du fil d'araignée mais une espèce de toile blanchâtre " être obligé d'avoir les cheveux blancs, -- to owe (ô), être obligé, -- hoar (hôre), qui a les cheveux blancs"  Gé là ! où ça ! là ,une cabane " etchôla. Une foule de têtes sous le même toit. head (hèd) , tête, -- shoal (chôl), une foule , une troupe. Mado   ! oui, J'ai déjà lu ces expressions dans le livre de boudet ! Ha  Là , un pic accroché à la cabane  -- to itch ,démanger, -- to kil, tuer, -- to inn, loger dans une auberge.  Gé nous ne sommes pas dans une auberge ? Non mais plus loin il y a une maison , etchea " une tête qui médite ,-- head (hèd) tête, -- to chew (tchou) , médité . C"est peut-être une statue qui médite , oui mais il y en a plusieurs de statues qui méditent . Mado d'après toi quelle est la bonne statue ? je pense que ce doit être celle qui se situe dans la devanture de l'église de Rennes-Les-Bains . Parce que Une foule de tête sous le même toit ne peut-être qu'une église  ,de plus avec une tête qui médite , pour moi il n'y en a pas cinquante !! Moi ce qui me fait un peu peur , c'est que d'après le livre de Boudet ,il y aurait une cave " sotua , partie de la maison où l'on pourrait être hébété à force de boire et puis ensuite  : Le tonnerre ihurtzuria voir en haut l'éclair qui est sûr de faire du mal . Donc Gé , tant que nous ne pénétrerons pas dans cette auberge nous ne risquerons rien . Mais qui ne tente rien n'a rien !! Nous parlons de quelle auberge ? Et bien celle qui a été construite sur une bergerie au sud de Montferrand ! Mais est ce que tu-es sûr de toi ? Gé , rappelle toi ce qu'a dit Eugène , l'ami de Germaine dans la Bible du vieillard . 

« Il se dit, tiens je  vois des  ruines, celle  qui abrite  de nombreux    pénitents. Mais des bergeries, à l'époque, il y en avaient beaucoup dans toute la contrée. Nous ne cherchons pas une bergerie à moutons mais une bergerie qui contient des pêcheurs, qu'il faut laver de leurs péchés en leurs enlevant ces insectes dégoûtants     suceurs de sang. Cette bergerie transformée plus  tard  en  une     auberge n'est plus en activité de nos  jours, mais autrefois   elle abritait  une  foule  de voyageurs pressés de se rendre aux     bains  de règnes, pour se faire soigner des maladies courantes à  cette époque , dont la fièvre intermittente et autres maux dont les   plus redoutables était les maladies rhumatismales . Dans  les caves  de ces auberges il y avait des réserves d’alcools forts pour les  gens de passage, et quelques fois les abus amenaient ces malades   à l’ivresse. Le passage de sources chaudes remontant  des  entrailles et des failles de la terre, étaient dirigées vers des bacs taillés dans le roc où les malades étaient  immergés. Là  bien sûr ils se sentaient soulagés de  leurs  maux incessants.»

Nous voyons que cette auberge contenait une cave et dans celle-ci des alcools forts . toujours est-il que notre ami le Druide nous dit ceci ! Cave,sotua . "partie de la maison où l'on pourrait être hébété à force de boire ,-- to sot, devenir hébété à force de boire, --how (haou), de quelle manière." Ensuite , nous dit notre ami, Le tonnerre ihurtzuria " voir en haut l'éclair qui est sûr de faire du mal. Les ténèbres , ilhumbeak . Mado , as-tu une idée de ce qu'a voulu exprimer notre ami le Druide H.B ? Attends je vais me renseigner et demander à notre ami Baphomet. Oui le druide disait à une époque où l'on n'était pas protégé contre le tonnerre et les éclairs , et que par conséquent il fallait faire attention à l'époque, au temps qu'il allait faire etc et ne pas s'exposer inconsidérément aux caprices du temps avant d'entreprendre des actes dangereux . Il poursuit ! S'aveugler, itxutzea , l’œil se referme sous l'effet d'un coup . Gé ! On dirait que nous allons prendre un coup sur la tête, ou des objets provenant de la cave de l'auberge , ou des petits blocs taillés de la voûte d'une cave, ou l’effondrement de celle-ci . " Se casser une jambe, zango bat aûstea "  gâter l'os de la jambe . Je pense à la suite de prise de risque insensé . On glisse, on dérape , et on se casse une jambe. On nous averti de ce risque. Nigarrac , pleurs , refuser le nécessaire . L’œil  se referme sous l'effet de produits abrasifs . Surtout ne pas se frotter les yeux. Ou alors se trouver dans un endroit profond de la terre ,et être soumis à des émanations de souffre ou autres produits dangereux. Mado ,pour le moment on en reste là  on étudiera les autres propositions plus tard , mais avant rentrons à la maison pour faire le point de tout ceci. bien sur Gégé mon chéri. Oui mais nous nous trouvons toujours dans le passage interdit. Et puis le druide nous surveille depuis un bon moment. Gé !  Les gardiens du site sont toujours à nous surveiller . Nous somme devant la porte monumentale , en espérant que quelqu'un puisse l'ouvrir . Je me tourne vers le Druide. Hé vous , quand est ce que la porte  va s'ouvrir ? Doucement mes amis il faut que nous nous assurions que vous êtes sans tache , ce qui peut prendre un certain temps. Baphomet que faisons nous ? Oui , il faut que vous attendiez , ordre de la secte des douze voies. Gégé ! qu'est ce qu'il y a derrière cette porte ? Il y a peut-être des morts , ou ceux qui vont mourir ! Ou un secret d'une importance primordiale . Et  peut-être des vérités sur la religion Catholique et donc sur Jésus. De toutes les façons nous le serons bientôt si toutefois ceux qui contrôle cette porte trouve que nous soyons assez propre pour eux. En attendant Gé , ne pourrions pas continuer a parler sur le livre de Boudet h ? Que nous reste t-il à voir ?  " rival,  yelostarria. " pousser des cris d'horreur à la vue de l’ennemi et l'attaquer pour le piller.-- to yell, pousser des cris d'horreur , -- to  host, attaquer, to harry  piller .-- Mado , oui , Il y a maintenant une chose très importante , ha oui ? Oui  " la famille , maïnada , Ajouter l’essentiel, c'est à dire les enfants, main, essentiel, to add, ajouter ,--  Comme le dit notre ami H.B  Nous pourrions ainsi interpréter une foule d'autre termes pris dans la langue Basque, mais comme ils sont moins intéressants que ceux que nous avons cités , nous les passerons sous silence, et nous terminerons cette série déjà assez longue par une expression  prouvant que de tout temps la grande instruction et la doctrine élevée ont conduit les hommes à la " gloire, loria, - lore, doctrine, instruction, --  to eye (ai) , avoir l’œil  sur --.  Donc Mado , ma chérie , nous pouvons avoir derrière cette porte la gloire , mais avant nous devons aussi attaquer l'ennemi pour le piller , et faire bien d'autres choses peut-être cruelles et dégoûtantes et ainsi salir nos âmes déjà bien noires. Alors attention ,suivons nos amis pour qu'il ne nous arrive rien et que nous restions toujours propre. Tient Gé la porte vient de s'ouvrir dans un vacarme épouvantable . Mes amis ne soyez pas épouvantés et suivez les instructions tel qu'ils vous ont été donnés . Mado , les instructions et la doctrine , hein , hein que c'est vrai Gégé ?  Oui chérie , bien sûr . Mais au fait ! pourquoi les enfants ? Hein , pourquoi ?  Pour répondre à cette question regardons un passage de la Bible du vieillard ces quelques lignes.

« J’ai lu dans ma Bible, que les enfants tenaient une place importante dans cette affaire, la preuve «Famille, — maïnada. » Ajouter l'essentiel  c'est à dire les enfants,  — main, essentiel,  —  to add,  ajouter .Quel  sont  les avantages qu'ont les enfants ? Ils sont plus petits, plus minces, inconscients des  dangers éventuels qui peuvent survenir à tous moments , donc  ils  peuvent  se faufiler plus  facilement   dans des  endroits   inaccessibles  pour les grandes personnes      qui ne  sont plus des enfants .    Mais  peut-être  faut-il  prendre  le  mot   enfant  sous  un  autre  angle ? La   bible   du  vieillard  nous    parle  du  peuple        «  LES ANGLES  »      "  to angle  , pêcher à la ligne. "  . Je  verrais avec  Germaine le fin mot de cette  vue  de l'esprit , qui comme le dit le curé,  voyait dans la façon de travailler  des peuples  dit  anciens  comme les "  angles, les Jutes, les Vénètes, etc. ,  attachait   à  ces dits peuples leurs noms leurs métiers .  Le  peuple  Ibère,  Grand   par son intrépidité, petit  de  taille  à côté des géants Celtes nous explique notre abbé   prend   en   parlant  du  roi Bébrix  le  courageux   bambin,  qui osait  affronter , braver  les  hasards et  les   périls d'une lutte   avec hercule       gaulois. —  babe    (bébe),  un petit enfant , un bambin , risk , péril,  hasard. Il y a une autre possibilité , à l'époque ,les disciples de Jésus  voyaient  souvent le seigneur comme un enfant , autant pour ses manières ,que par sa façon de s'exprimer et de se comporter  vis-à-vis  de la communauté toute entière . Jésus parle souvent du paradis , de son père , surtout lorsqu'il s'adresse à Judas le soit disant traître  qui a livré Jésus. »  Quand penses-tu  Mado ?  Très intéressant  , Mais tu sais Gé , Il ne faut pas tout prendre à la lettre et voir souvent s'il n'existe pas d'autres écrits qui viendraient contredire  les premiers .  Gé , de quels écrits parles-tu ? De la Bible du vieillard par exemple !  Nous sommes en train de marcher sur le sentier qui nous mène nul part , et par conséquent  nous allons faire appelle a notre ami le Baphomet . Oui , nous sommes sur la voie qui mène aux coffres du roi . C'est-à-dire en direction de la salle circulaire , Donc tout se tient , le  labyrinthe englobe tout , et tient tout en son  sein  , capoté par la secte des douze voies . Exactement  et pour bien vous faire comprendre que tout ceci tient parfaitement en place nous allons vous montrer des choses étonnantes , qui sortent de l'ordinaire. La première de ces choses c'est que nous sommes bien dans les bas fonds de l'auberge bâtie sur la bergerie au sud de Montferrand . Celle la même que notre ami Eugène a découverte . Elle se situe pas très loin de la colline du Bazel  , et donc à proximité de la fameuse pierre de 32 mètres cube  qui est décrite dans le livre de  Boudet. H  Donc en clair , c'est en passant par cette bergerie que nous pouvons atteindre la crypte des ecclésiastiques tant convoitée . Mado, Oui , Il ne faut pas prendre à la légère toutes ces informations car bien souvent la vérité qui si cache ne reflète pas la justesse des dires . Ils font  bien souvent partie des légendes  commune à tous les villages et qui sont sorti de la bouche des anciens. Bravo Mado , tu-es de plus en plus inspirées , et ta pensée est plus que providentielle pour les futurs chercheurs. Merci mille fois . Mado , fait nous voir en image  une partie de la crypte .

                                  Cette photo a déjà été mise sur le site Ninourob

Baphomet, oui , tu-penses que nous en avons un peu trop dit sur cette affaire ou non ? Oui , mais avez su  émettre un doute dans l'esprit de vos lecteurs , comme 
Ils font  bien souvent partie des légendes  commune à tous les villages et qui sont sorti de la bouche des anciens. Là  vous avez fait fort , et nous vous en félicitons. Nous allons bientôt arrivé dans la crypte elle-même . Nous , nous attendons à un choc psychologique intense . Nous  savons que la secte des douze voies est capable  d’exploits  en matière de  changer  la visions des choses  qui gravitent autour de nous . C'est pour cela que nous nous  méfions  de ces sorciers cascadeurs du subconscient . Pour l'instant il ne se passe pas grand chose . Instinctivement Mado me tient la main , je pourrais dire me serre la main  jusqu'à me faire mal . Je l'entends  murmurer des morceaux de prières . Aussitôt  je lui dit  Mado ma chérie , ça va ?  Oui qu'elle me répond . Nous marchons péniblement dans ce conduit qui nous semble interminable , l'eau dégouline le long de la paroi  , De temps en temps des gravas dégringolent  sur le passage et mettent à mal nos nerfs déjà bien entamé . Nous entendons derrière  nous un bruit de chute d'eau  qui nous arrive dessus à grande vitesse . Viens Mado avec moi sur ce petit rebord , vite  . L'eau passa à toute vitesse emportant pas mal de détritus . C'est bizarre  mais nous n'entendons rien ,ni chant , ni musique ni grondement de tonnerre , ni rires d'éventuelles sorcières !  Le passage s'élargit , jusqu'à former une espèce de place . En regardant vers le haut , nous pouvons apercevoir le vol des chauve-souris . Des millions de ces bestioles dansent dans un ballet féerique . Tout à coup Gégé me dit  regarde Mado la bas  un tas d'os  humains , une odeur d’œufs pourris  monte des entrailles de la terre , nous faisant suffoqué . Gé , oui  il y a un lac  noirâtre , des  os encore dépassent , sur les côtés nous pouvons voir des cannes à pêche posées sur le rebord de la paroi . Gé pourquoi des cannes à pêche ? La   bible   du  vieillard  nous    parle  du  peuple        «  LES ANGLES  »      "  to angle  , pêcher à la ligne. "  Gé faudra-t-il que nous pêchions à la ligne  ?  dans ce lac  rempli  d'os humains ? Mado tu-as vu ces cannes ?  c'est pour pêcher des baleines tellement elle sont grosses . Ça  alors  il n'y a pas un hameçon au bout de la ligne  , mais un grappin  !  Mais oui  il s'agit d'une pêche miraculeuse comme aux jeux  qui existent dans les foires foraines . Attends  mado je vais lancer la ligne juste pour voir .  Voila notre Gégé  maniant la canne à pêche  ! il fit un premier lancé !  Comment on la remonte maintenant ?  Elle est restée coincé !  Lâche la canne Gégé ,vite ,vite ou tu vas être emporté dans le lac .  Je ne peut pas , elle m’entraîne  inexorablement  vers le lac . Pense à autre chose de plus désagréable et elle finira par te lâcher.  Je sens qu'elle ne me tient plus beaucoup , je pense aux morts retrouvé dans la rivière de l'horreur , c'était des amis à nous et ils sont mort pour rien.  Mado je ne sens plus la canne à pêche !  Regarde elle s'enfonce dans le lac , elle va disparaître !! Là elle a jetée quelque chose de bizarre , c'est une croix  , et maintenant  des papiers dans une peau de mouton. Qu'y a t-il  dedans ?  Gégé la croix est en or massif , c'est pas possible . Que devons nous faire  ? appelle le Baphomet parce que j'ai bien peur que ce ne soit que des mirages que  la secte des douze voies nous envoie pour nous donner la force de continuer. Ha tu- crois ?  Oui  mes amis attention vous êtes dans un domaine luciférien   , et ce que vous voyez ce ne sont pas des images , mais des choses concrètes . Continuez a chercher dans le lac , il y a peut-être un secret  !   UN IMMENSE SECRET QUI PEUT BOULEVERSER LE MONDE ENTIER .  VOUS AVEZ COMPRIS ? compris ? compris ? Alors à bientôt  mes ... Gégé , même le Baphomet a disparu !  Je crois que nous sommes dans de beaux draps . écoute moi Mado ! dans le passé , nous avons  essuyé bien d'autres périls et nous en sommes très bien sorti , avec ou sans le Baphomet .  Maintenant allons voir ce qu'il y a dans la poche de mouton.  C'est un parchemin !  Mado tu connais le latin toi ?  J'ai quelques notions mais sans plus ! De plus on dirait du latin primitif  !  et dessous  il y a un texte ancien  en Grecque !  Tu veux que je te dises ? C'est un palimpseste !  Il y a des notes sur un certain Jésus  le Nazaréen . Je crois qu'il s'agit de la visite de Jésus  le Zélote  aux esséniens  , dans le désert de Nag Hammadi . Gégé ! quel rapport avait Jésus avec les esséniens ?  Jésus était avant tout un révolutionnaire , Il détestait les romains , et tous ce qu'il représentaient . C'était un guerrier qui n'avait qu'une envie c'est se débarrasser  des occupants . Il a fait des miracles mais beaucoup moins que nous a donné les évêques du premier temps . En fait des évêques il n'y en avait pas mais c'est une façon de dire ,qui était le chef  ? Ce qu'on oublie de dire en matière de chef ! Ce sont les Druides qui commandaient bien avant les Romains ou tout autre peuple qui gravitait dans les environs de l'Europe de l'est et celui de l'Ouest . Le monde antique était en marche bien avant la venu de Jésus et de ses compagnons les disciples comme ils les appelaient . La Véritable histoire de Jésus le Nazoréen n'est pas celle d'une nouvelle religion comme se plaisent à le dire nos contemporains . L'histoire de Jésus , est  associé à un fait divers , LE FAIT DIVERS DE L'EPOQUE . Les miracles et les histoire de guérisons
 réussi ou non sont arrivé bien plus tard . D'ailleurs Jésus lui-même n'en n'a même jamais eu vent. Rappelons que la crucifixion était un acte courant dans la vie de tous les jours . La mort arrivait le plus souvent au bout de trois  jours et même souvent bien plus . Les corps crucifiés restaient  un temps très long accrochés à leur croix , puisqu'ils  devaient servir de repas aux rapaces et autres animaux mangeurs de charognes. Tu te rends compte Gégé, nous venons d'apprendre que jésus n'était qu'un vulgaire rebelle aux vues des romains et même aux vues des grands prêtres  juifs .
Le christianisme se développe dès le deuxième siècle dans l'Empire romain, mais aussi en Perse et en Éthiopie.  Mais laissons ce Jésus , il y a plus important .  Tu sais Gégé , oui !  nous allons prendre un bâton pour draguer le lac . Mais attention , il nous faut plus de renseignement pour pouvoir continuer a remonter le fil de l'histoire qui nous intéresse . Monsieur le Druide êtes-vous là ? Je suis là mes enfants . Je vois que vous avez eu de sérieux ennuis avec la canne à pêche ! Mais apparemment  vous avez réussi à vous sortir de ce pétrin . Bon maintenant , comment sortir tous les ustensiles qui se trouve au fond du lac ? Les renseignements que vous avez trouvé dans la peau de mouton ne sont pas assez fiables. Mais n'ayez crainte nous ferons le  plus gros travail plus tard !  Prenez votre bâton , et commencez à draguer monsieur Gégé . Mado , cet énergumène  me donne des ordres maintenant ?  Monsieur le Druide allez plutôt dans votre forêt de chêne et restez y . Monsieur Gégé , je comprends que vous soyez frustré , mais sans moi vous ne pourrez pas parvenir à vos fins . Ici dans les bas fonds des basses terres c'est moi qui commande . Comprenez vous ? Frustré , je le suis , monsieur le Druide . KOR est tu là ?  Oui  Mado , oui  nous avons été  ébranlé , le fait de devoir obéir à ce Druide ! Les enfants , Ce Druide comme vous l'appelez est , l'un des plus puissant  Mystique de la secte des douze voies . Vous comprenez  ? Il peut si il le veut  vous aider ou vous tuer . Alors essayer d'être compréhensifs et tout ira bien . KOR ! nous voudrions bien sortir de cet endroit lugubre et malsain . Que devons nous faire pour cela ?  Vous ne pouvez pas du moins pour le moment sortir de cet endroit comme vous le dite si bien . Par contre à partir de cet instant , vous devrez vous adresser directement au Druide , qui lui fera ou non le nécessaire .  Adieu mes amis et portez-vous bien . Gé !  Si tu le veux bien , mettons de l'eau dans notre vin, et soyons plus Cool avec ce prêtre des temps anciens . Voila qui est mieux , suivez moi je vous prie , nous allons êtres accueilli  par les penseurs . Gégé  ! oui , je commence à avoir la peur qui monte ! ce druide nous ne le connaissons pas , et nous devons lui faire confiance ? et oui Mado . Il y a dans la vie des moments où il faut se faire tout petit, et craindre le tout puissant. Nous rentrons dans une immense  salle , où des vieillards nous attendent ! Là bien sûr  ils nous sondent avec leur yeux perçants , Ils ont en eux une  force incroyable . Derrière eux un bonze  frappe un instrument de cuivre , les mêmes qui sont présent dans les temples hindous . Dans un vacarme épouvantable les penseurs se lèvent un à un avec un doigt tendu vers nous .Et  là , une voie tonitruante s'éleva dans la salle faisant trembler toute l'assistance . VOUS  LA BAS  !  asseyez-vous et écoutez nous . Nous sommes détenteur d'un savoir et des richesses  incommensurables . Nous vous avons choisi pour faire   connaitre aux peuples d'en haut que nous sommes  disposé  à leur donner une partie de ce savoir. Pour cela ils nous faut acquérir votre confiance . Vous serez aidé  dans cette entreprise d'un GNOME et d'un DRUIDE !  faites en bon usage .  Maintenant vous allez retourner dans la salle du lac avec votre Druide attitré . Le Druide nous fit signe de le suivre . Direction la salle du lac . Nous voici en compagnie de ce survivant des manieurs de serpes et surtout de serpe d'OR . Monsieur le Druide comment vous appelez-vous . Ce druide que l'on pouvait appeler archidruide, avait un nom spécial . Dans les moments de grande cérémonie on le surnommait dans sa fonction suprême  : Eal-ir-bad  !  — to heal (hil) , remédier à  ear (ir) , épi de blé, — bad , gâté , mauvais — : remédier au blé gâté . H.B   Nous en avons déjà parlé dans cet exposé. Appelez-moi simplement  [DABRI] . Regardez  Dabri  le lac s'est  agrandi du double !  Il arrive souvent que celui-ci se déforme  , et nous ne savons pas pourquoi !  Mais en s'agrandissant et en se retirant il laisse d'important  sédiments contenant de grandes quantités de minéraux dont on fait de très beaux  bijoux . Vous devriez jeter un coup d’œil  parmi  les déblais que le lac a rejeté sur la berge . Mais attention aux mouvants .

                  Ce lac est très dangereux , alors attention aux  mouvants.

Vous voyez les enfants , en fait ce lac n'est pas vraiment un lac , mais plutôt une représentation de votre subconscient au moment où vous regardez ce lac. Alors si vous voulez voir une image dans sa vraie valeur  suivez ceci. 

Pensez comme les Dieux ou les démons ne pensez plus mortel mais divin. Le monde où vous vous trouvez n'a rien à voir avec le monde terrestre mais bien avec le monde divin. Mado tu-as entendu ce que notre Druide a dit ? Oui Mado , ça me fait un peu peur . Dabri pourquoi devons nous penser comme les Dieux ou les Démons ? Nous nous sommes réels , nous ne rêvons pas . Lorsque je regarde mon chéri , je vois bien qu'il est là auprès de moi , il me répond quand je le lui demande , ce qui est tout a fait logique .  Ho ! regardez il y a un monstre dans ce lac ! vous le voyez ? Il vient vers nous , menaçant  et il grogne comme un animal préhistorique. Ses cris deviennent de plus en plus stridents .  Dabri  vous ne faite rien ? Ce n'est qu'une façon de voir les choses , Il appartient à vous de savoir si c'est une image  projetée dans le temps ou si c'est un animal fait de chaire et de sang. Mais dans ces conditions vous ne nous servez pas à grand chose ! et même à pas grand chose du tout . Si vous le voulez bien monsieur Dabri , nous allons nous débrouiller seul , et tant pis si nous échouerons dans notre entreprise , puisque "les Mystiques"  l'appellent  comme ça . Salut archidruide et portez vous bien. Tu vois Gé , nous avons bien fait de ne plus nous occuper de ce Druide débile . Ha tu crois ?!  De toute façon si le besoin s'en fait sentir , nous n'aurons qu'à l'appeler . Viens mon chéri , allons voir près du lac si quelque chose n'a pas échoué sur la berge !  Du coup le monstre a disparu . C'était donc bien une image projeté dans le temps . Gégé, ne t'approche pas trop près du bord s'il te plaît . La peau de mouton est toujours là !  Il y a encore quelque chose à l’intérieur !  Ce sont des bouts de verre , tu crois ?  Ils me paraissent  bien transparent pour du verre !  Mado je n'ose pas y croire . Ce ne sont pas des bouts de verre comme tu le dis , mais ce sont des diamants ! enfin je crois. prends en quelques uns . Non ne touche pas à ça , ils me paraissent bizarres ces diamants. Ils sont d'une beauté éclatante . Tu vois Mado , ces bouts de verres comportent des facettes ! ha bon ? Tu vois bien qu'ils sont taillés . Bon , Gégé ,oui  viens près de moi et regarde dans le lac , Tu vois notre maison ? ha oui ! J'espère que bientôt nous serons de retour chez nous parce qu'elle commence à nous manquer notre baraque . On vois une troupe hommes et de femmes marchant sur la glace , on dirait des Néandertaliens , il neige constamment  . Ils sont recouvert de peaux de bêtes . Ce sont les survivants de la dernière glaciation , aux environs de -50 000 ans . Ils transportent un renne ou un cerf . Ils arrivent dans leur grotte . Devant, un feu immense crépite  . Dans ce village ils sont peut-être une trentaine en comptant les enfants . Parce que certainement  , les mystiques veulent nous faire voir les débuts de la race humaine organisée . Sur le haut d'un monticule , une grand escogriffe les bras en l'air , gesticule . Il tient dans sa main droite une lance primitive et dans l'autre une massue faite d'un gros bout de bois . Maintenant il hurle des mots , ou plutôt des grognements incompréhensibles . Toute la tribut s'agenouille tout de suite . Nous nous regardons tous les deux . Mais quesque ça veut dire , Mado , ils ne vont pas nous faire voir toute la vie de ces primates , je dirais plutôt de ces dévoreurs de viande . Attention le lac commence a bouillir sérieusement . Du fond de la terre , des rugissements arrivent à nos oreilles suivis d'émanations de gaz brûlant  . Une odeur d'œufs pourris monte jusqu'à nos narines et à nos yeux . Il commence à y avoir des jets d'eau bouillante qui remonte à la surface  . Nous allons presque suffoquer , lorsque nous entendons un voie nous ordonner de partir immédiatement .  Nous remontons donc ,le sentier qui nous a amené jusqu'au lac . Nous marchons sans dire un mot . Nous avons sûrement été traumatisé par tout ce qui nous est arrivé. Gé mon chéri , viens rentrons maintenant , nous en avons assez fait , et puis il faut nous reposer , sinon nous ne tiendrons pas longtemps le coup . Nous ne nous rendons pas bien compte car nous pouvons apercevoir la cave de la bergerie par où nous somme venu . Il y a des petits blocs taillés qui traînent un peu partout par terre . Nous y retournerons hein mon chéri , oui Mado bien sûr. Mon chéri et les pierres tu sais ces diamants quand n'as-tu fais ? Nous les avons oublié près du lac, mais nous reviendrons les chercher , et puis ce n'était peut-être pas des pierres précieuses , alors finalement elles sont bien où ont les a laissées. Nous passons au même endroit qu'a prit Eugène pour remonter à la surface .de la bergerie . Regarde  Mado !  nous sommes de nouveau chez nous . Nous rejoignons le petit hameau de Montferrand . En suivant l'ancien chemin celtique nous rejoindrons facilement le centre du Cromleck  de  Rennes-Les-Bains , et de là nous prendrons la route de Sougraigne . allez encore un petit effort et nous serons chez nous . C'est si bon de revoir notre décharge . Rien n'a bougé sauf peut-être la fumée du poêle  à bois de la cuisine ! Gé ! il y a quelqu’un dans notre maison , tu crois ? mais oui regarde la fumée , elle ne vient pas de nul part non ? Oui mais bon, avec tout ce qu'ont a vu et enduré , une fumée de plus ou de moins importe peu . Bon d'accord Gégé , mais c'est toi qui va voir en premier , moi j'ai trop la trouille !  Voila mon chéri qui pousse la porte de notre maison , puis dans un cri de quelqu'un qu'on étrangle , il se met à hurler  C'est DABRI qui est là , le Druide que les mystiques nous ont confié . Monsieur Dabri  , que nous voulez-vous ? et qui vous a autorisé  à rentrer dans notre demeure sans crier garde ? Nous avons rompu les liens qui existaient entre vous et nous . Je sais monsieur Gégé , je sais , mais voyez-vous les mystiques des douze voies ont voulu que cesse cette situation , et que je me réconcilie avec vous. De plus je crois que vous avez oublié ceci ! Le Druide tend à mon chéri une petite bourse , aussitôt celui-ci réfute , Cette bourse ne m'appartient pas , elle appartient au lac et à personne d'autre . Soyez gentil et remettez la aux seigneurs de ce lieu . et n'en parlons plus . Mado , oui , viens dire bonjour à Monsieur l'Archidruide , je ne veux pas être le seul à refuser cette bourse , nous devons être d'accord tous les deux. Dabri  je suis les décisions de mon mari . Bien madame . Mes enfants votre décision a été perçu par les maîtres de ces lieux , avec grandeur d'esprit , et d'âme. De ce fait vous pourrez vous rendre quand bon vous semblera au lac noir . Gégé ! oui , et Dieu là dedans ? De qui parles-tu ? Nous faisons toujours allusion à Dieu , pour le moindre  choc , pour un petit bobo , nous disons continuellement mon Dieu ceci , mon dieu cela  .  Ces exclamations doivent provenir de l'éducation , ou quelque chose ancré très loin dans le temps , qui resurgit , ou c'est peut-être la peur. il faudra approfondir tout ceci la prochaine fois que nous irons au lac noir. Vous parlez du Dieu des vivant ou des mort ? Non nous parlions des Dieux en général . Nous avons des doutes car leurs existences  sont souvent sujet à polémiques . Existe t-il vraiment ? ou ne serais-ce pas plutôt une invention des hommes en vue de manipuler les populations ? Si vous le voulez bien nous parlerons de tout ceci dès notre arrivé au lac noir . D'ailleurs nous pourrons en retrouver des preuves quant-à la non existence de ces Dieux malins . Vous rendez-vous compte du cataclysme que ça entraînerait dans le monde Chrétien et autres . Nous savons que bien des révélations ne devraient jamais être divulguées , sous peine d'engendrer des guerres dont les conséquences seraient plus que regrettables . Sachez monsieur le druide qu'à partir de ce moment là !  nous utiliserons la langue Celtique , et que nos discutions n'irons pas plus loin que le lac . Le druide Boudet Henri nous parle des dieux , mais de quel Dieux ?  Des dieux des patriarches juifs " Abraham , moise, et quelques autres "  cités dans la Bible . Il nous dit " S'il nous est permis de parler  avec franchise , nous dirons que la langue celtique explique bien mieux le sens d'Elohim . Lorsque Dieu eut créé l'homme et la femme à son image et capable , en conséquence , de béatitude, de connaissance et d'amour surnaturel, il les bénit, leur disant : « Croissez et multipliez-vous et remplissez la terre . » C'est donc la multiplication de la race humaine que Dieu a voulu bénir et le terme Elohim en langue celtique ne dit pas autre chose. -- Allow  -- heam, --  heam (him) représentant l'enfant qui n'a pas encore vu le jour, tandis que le verbe hallow (hallo) signifie bénir , sanctifier .
On connaît la grande affinité de la langue arabe avec la langue hébraïque . Les enfants d'Ismaël désignent Dieu par Allah . Ce terme offre une ressemblance frappante avec le verbe celtique to hallow (hallo) sanctifier : c'est l'être par excellence qui possède le droit de bénir et de sanctifier toutes choses. 
Jehova est le nom sacré, le vrai nom du Seigneur , révélé par Dieu lui-même à Moïse. Les hébreux ne l'écrivaient point ; Il était cependant gravé sur la lame d'or qui était attachée et retenue par un ruban d' hyacinthe à la mitre du Grand prêtre . Mais mado tu nous explique ce qu'a écrit H.B , mais j'espère que bientôt nous aurons près du lac des révélations bien plus importantes et sacrées , avec l'autorisation des mystiques de la secte des douze voies . 

Mado le signe que le Pharaon a jeté sur ce peuple Juif est  un  

cartouche sacré. Ce cartouche protégeait  les Hébreux . Leur protecteur est 


 
Jéhovah יהוה 



 

 C'est mots ont été prononcé par
  jew ( djiou ) c'est à dire un homme  devant lequel était énoncé le nom des quatre lettres, et qui s'en servait dans ses adorations et les hommages de sa prière .  Il nous apparaît que le nom saint de Jéhovah contenant les quatre lettres est bien jew (djiou)
h.b

   

 

 

Mais Mado , Ce nom a été balancé à plusieurs reprise dans la foule ? Ce nom représente à nos yeux le vrai nom de JEHOVA et de son cartouche .   Non parlons sérieusement !  Lorsque nous sommes en présence d'un document inconnu , dans une langue inconnue également , nous devons faire appelle d'abord a notre intuition , ensuite à nos connaissances , et puis à toutes les aides extérieurs qui pourraient  devenir indispensable . Bref  , En premier lieu , est ce vraiment un cartouche ?  à quelle époque est-il assigné , de quelle langue parlons nous ? que signifie ces signes ou cette écriture . Pourquoi a t-elle été apposée sur la carte E. Boudet  ?  Celui qui a créé ce sigle , deux solutions : soit il connaît , soit il l'a copié  quelque part . Dans notre cas vu l'érudition de l'auteur de l'oeuvre " la VLC  , certainement  il a du le voir dans la crypte de Rennes , et ensuite il l'a copié sur la carte. Ceci est une preuve de plus que notre Druide  h.Boudet  était un érudit , mais qu'il connaissait le chemin en lacet  qui mène à la crypte , et donc à la connaissance . 

Ecoute Mado , je commence à avoir mal à la tête , que dirais-tu de goûter ce petit Bourbon de chez Léo , provenant d'un des nard le plus recherché . Nous pouvons si nous le voulons, y aller quérir sur les sommets de l’Himalaya ou sur les coteaux  vallonné  du Mont

ferrant . 

Gégé ! oui , tous le monde sait  que le blé arrive bientôt à maturation à la période d'Erearoa , et s'amuser à passer la herse dans un champ de blé n'est pas précisément le bon moment , sauf si l'herbe qu'on recherche n'est pas du blé mais du NARD. Gé , si tu continue à divaguer je ne t'adresserais plus la parole ! compris ? Mado , ma chérie , écoute plutôt ceci :

 
« Juin, Erearoa. » S'agiter pour passer la herse dans les champs  – to hare (here), s'agiter, – to harrow, passer la herse – . Nous savons que les Basques préféraient les productions du sol aux métaux  précieux existant abondamment  dans leur pays, puisqu'ils fermaient les yeux  au lieu de les ouvrir avidement , lorsqu'en hersant les champs, leur regards étaient frappés par l'éclat de « l'argent , cilharra » que leur travail amenait à la surface de la terre cultivée, – to seel (sil) , fermé les yeux, – to harrow , herser – . h.b 
Alors chérie quand penses-tu ?  C'est du Boudet tout craché , bravo . Mais nous parlions d'un certain sigle plus haut  ?  Ce sigle comme tu l'appelles est un cartouche , je te l'ai déjà dit plus haut. Il appartient à un dignitaire ,soit un grand prêtre , un Roi , ou tous autre dirigeant  dans le monde ancien . La différence entre ce sigle et un cartouche ! c'est que ce dernier comporte des hiéroglyphes , alors que l'autre n'en comporte pas .

Tu sais Gégé ,  à bien y réfléchir  , cette histoire devient gargantuesque . Mado , ce doit être la faute à Bacchus . Lui aussi devait apprécier le Bourbon ou le nard des mont Audois . Monsieur Dabri , oui ! vous ne voyez pas d' opposition à ce que nous continuions notre développement  sur les monts Audois du côté du  Mont Ferran ?  Absolument  pas . Vous savez mes enfants vous vous rapprochez très près du but recherché . La voie que nous nous sommes donnée est simple , il suffit de suivre à la lettre les instructions et la doctrine émises par le Druide n° 1 c'est à dire Boudet H.
Comme le dit si bien notre ami Dabri , nous nous rapprochons très près de notre but . Mais quel est-il  exactement ? Pour le savoir ma belle femme me dit , allons voir du coté du lac noir . Nous y trouverons sûrement un indice précieux ! . Nous voila une fois de plus sur le chemin en lacet , nous y retrouvons nos amis les gardiens du passage . Il fait froid ,ou plutôt l'air est  frais  , comme d'habitude pas de musique , ni de chant pour nous accueillir . Gégé , oui ! nous allons bientôt arriver sur les bords du lac noir . Je sens soudainement un frisson me parcourir tout mon corps déjà meurtri . Gégé, tu n'as pas froid toi ? ça va plus ou moins . Les cannes à pêche sont toujours là . Je ne sais pas mais ! j'ai un mauvais pré sentiment ! Et toi Gégé  tu te sens bien ?  Moi ça va , mais bon j'ai aussi une espèce de boule au milieu du ventre . J'espère que ça va passer !  Nous arrivons à l'endroit où le sentier se resserre . L'eau derrière nous dévale à une allure folle . La dernière fois nous étions monté sur un petit muret , mais bon allez savoir pourquoi ! il a disparut . Donne moi la main , il ne faut surtout pas  nous séparer . Mado l'eau me monte au dessus des genoux , je ne crois pas que nous échapperons à notre destin . Maintenant le courant nous pousse de plus en plus profondément dans le fond du gouffre . Regarde sur la paroi du mur , un sigle apparaît  et aussitôt les chants se firent entendre . Tu entends Gé ? oui Mado . Le courant est de moins en moins fort . Là à droite sur la berge regarde il y a une vieille connaissance Il nous fait signe de monter sur la berge . Viens avec moi chérie , c"est la seule chance que nous ayons pour nous sortir de ce pétrin !  Chérie ,c'est un vieillard , mais c'est Eugène ! le copain de germaine . Mais je croyais qu'ils étaient mort !  Nous vous suivons depuis le début de vos périples , alors écoutez moi bien vous autres ! si vous continuez à ne pas vous intéresser  à votre compagnon le Baphomet , vous risquez de disparaître . Gégé regarde ils disparaissent peu à peu !  Là au fond  on peut voir se relever notre compagnon de misère .  Mes amis , ne faite pas attention à moi , et continuez votre progression vers le lac noir. Là ! je serais constamment  avec vous . Allez , et bon vent . Soyez prudent , vous allez revoir votre lac ! Les chants se sont tu ,  Mado , tu trembles maintenant ? J'ai un peu froid  , le courant d'air dans cet endroit humide va avoir raison de nous . Regarde Gé ! là sur la falaise le sigle réapparaît  , de quel sigle parles-tu ?  hé bé  ! le sigle qui est représenté sur la carte de  E. Boudet .

יהוה 

Mon Dieu , mais c'est le sigle du prince  

 Jehova


Mais c'est le nom du Saint-Esprit !  Il s'affiche sur le mur de la caverne., Là nous sommes impuissant devant  cette force de l'Esprit , celui qui dirige nos pas vers la sublime connaissance .
Gégé , Oui !  Ecoute ces parole que le grand scribe B.H nous a légué. D'après la tradition des Hébreux , Jehova exprimait la trinité des personnes dans l'unité divine . Mais où était la possibilité d'exprimer par le nom de Jehova la trinité dans l'unité ? Il fallait , pour atteindre ce but , que ce nom divin renfermât dans sa composition les pronoms personnels de la langue parlé par Moïse . Le moi de la première personne se traduit par ani et anci et le nous par anu et nênu ; le toi et le vous de la seconde personne par ate  et atm ; le lui de la troisième personne par eua .
Les pronoms personnels de la langue Hébraïque  ne se rapportent donc pas aux quatre lettres i, hé, u, i, qui forment le nom Saint de Jehova . Cependant L'i 
(iod) se trouve parmi les pronoms affixes de la première personne, qui correspondent aux pronoms réfléchis et pronoms adjectifs possessifs de la langue française.
Le premier
i s'écrivant toujours par un I majuscule représente  le nominatif singulier de la première personne Je ou Moi et se prononce.
Le second
i, ye qui se prononce yi,  correspond au nominatif pluriel de la seconde personne Vous ; Le thou ou toi du singulier, n'exprimant qu'une familiarité peu respectueuse , n'est point usité en anglo-Saxon, comme d'ailleurs , en Français , dans le langage poli.
 Le he, se prononçant  hi, correspond au nominatif singulier de la troisième personne , Lui . Quant au we dont la prononciation est oui et qui remplace le ouau hébraïque , c'est le dénominatif pluriel de la première personne, Nous. H.B


Monsieur Boudet nous parle de la langue poli !  Celle des hommes hébraïque ou celle des oiseaux ? par ce qu'il faudrait savoir : Si c'est celle des oiseaux , alors méditez sur  ce panonceau , sinon demandez à  Jéhovah .

Si  vous n'êtes pas bambin,
Je ne vous parlerais pas
d'aiguilles,
de rocs
 ou de châpos 
de roy .
 

en regardant dans la troisième partie de la rivière  de l'horreur vous aurez la solution d'une partie du décryptage de la langue des oiseaux d'  H.B.

Gégé , Je me demande si quelques uns de nos lecteurs sont convaincu qu'il y a bien une grande vérité dans nos discours ?  Où cela va nous mener . De toute façon , lisons ces quelques lignes du philosophe Ecclésiaste ;

A la réponse du Neimheid , 
vient s'ajouter la réplique
encore plus grave de nos livres
saint : « Qu'est-ce qui a été  jadis ?
Ce qui doit arriver à l'avenir.
Qu'est ce qui a été fait ?  ce qui
doit se faire encore. Rien n'est nouveau
 sous le soleil , et nul ne peut dire : voilà
une chose nouvelle ;  car déjà elle a été
dans les siècles écoulés avant nous. » H.B

   
D
onc , nous devons continuer , jusqu'à  notre fin . Mais avant nous avons       pas mal de choses à découvrir  . Hein bébé ? Bien sûr chérie , bien sûr. Ce que nous pouvons dire déjà ! C'est que cette fameuse langue des oiseaux , s'apparente au chaos qui existe entre l' ordre et le désordre par exemple : Est ce que les oiseaux chantent avant de se nourrir ? ou le contraire ? Auraient-ils la langue fourchue eux aussi ? ou le cou long ?
 Rien n'est nouveau sous le soleil , 
car déjà une chose nouvelle  a été 
dans les siècles écoulés avant nous.
 Ce qui doit arrivé à l'avenir , a déjà été jadis. Il nous explique que ce n'est pas la peine de faire quoique ce soit , car de toute façon cette chose que vous vous apprêtiez à faire , a déjà été jadis . C'est un imbroglio inextricable  de phrases qui se chevauchent et pour finir ne semblent  pas dire grand chose. C'est toujours la confusion , entre les questions et les réponses . Comme un tricot , c'est le fil qui détermine la phrase .

Mado , toi ! as-tu le fil ? Oui chéri . De quel fil s'agit-il ? Mais bien sûr celui d'ARIANE . C'est à dire : le fil qui sauve surtout les gens perdu dans un enclos sans commencement ni fin . Alors si vous comprenez ce langage , il vous suffira de l'exploiter afin d'en tirer un maximum . Mais à quoi bon pénétrer dans le labyrinthe , puisque de toute façon cette chose a déjà été dans les temps jadis. Alors n'essayez pas de décrypter la vraie langue celtique et le Cromlech de Rennes-les-Bains , puisque dans les temps jadis elle a 
déjà 
été décryptée . Hein mado chérie , bien sûr . Gégé , tu-crois vraiment ce que tu me dis ? En fait tout ceci ne veux absolument rien dire. Pourquoi ? Parce que si tout le monde réagissait comme ça ,  Il n'y aurait aucune évolution  tout stagnerait et rien n'avancerait . Tous seraient morts  en quelque sorte . Gé je crois que nous nous sommes trompé de route  . La dernière fois le chemin était beaucoup moins large . Là nous somme sur une avenue ! allez , on fait demi-tour  . Moi , je veux bien faire demi-tour ! mais pour aller où ? Nous ne sommes plus sur le chemin de la vérité , quelle vérité ?  Celle des anciens qui nous ont expliqué qu'il fallait suivre les conseilles des grandes personnes , et ne pas nous perdre dans un quelconque labyrinthe n'ayant aucune sortie  ni aucune entrée d'ailleurs . Soudain en face de nous , un personnage nous montre la vraie voie à suivre , celle de la direction du lac noir . Gégé, oui , Nous devons traverser ce torrent tumultueux , n'y aurait-il pas un passage plus adapté pour éviter de nous tremper les pieds ? Le petit être nous fait maintenant des signes . Mais que dit-il enfin ? Il nous fait signe de traverser la rivière !  Mais D'innombrable débris flottent  à sa surface . Gégé, il y a aussi des corps , il y en a même qui sont encore vivants . D'autres sont en décomposition . Mado , pour moi il est hors de question de traverser en compagnie de ces horreurs . La voila la vraie rivière de l'horreur . Ce n'est pas la Sals , mais sa sœur qui elle est souterraine  et donc invisible à l’œil nu. Gégé ! crois-tu que quelqu'un hors-mis nous a déjà dans les temps anciens, vu cette rivière souterraine avant nous ? Avant  nous certainement , Nous dirons que notre Druide B.H nous parle d'une rivière dans son oeuvre , ne serait-ce que celle du Rialsès . Mais Gégé , nous parlons d'une rivière souterraine , hors le Rialsès n'est pas ce genre de rivière . Mado nous ne pouvons pas affirmer que cette rivière est dans son ensemble une rivière qui coule dans son lit et pas ailleurs . Bon , écoute ce qu'en dit notre druide :

L'entrée du Cromleck se trouve au confluent du Rialsès avec la Sals. Le Rialsès – real (rial), réel, effectif, – cess, impôt, – coule du levant au couchant , dans un vallon dont la terre fertile pouvait certainement permettre aux habitants de fournir l'impôt dont les Celtes frappaient les terrains d'un facile produit . La Sals ou rivière salée, coule d'abord du levant au couchant, et ,après sa jonction avec la Blanque, vers le centre du Cromleck des Redones, poursuit son cours du sud au nord jusqu'à l'entrée de la gorge où commencent  à se dessiner les premières aiguilles naturelles. Dès quelle a reçu les Rialsès, elle se dirige vers l'Alder pour y déverser ses eaux amères . Donc notre druide Boudet. h,  sous entend que cette Rivière le Rialsès se départage en deux parties une qui suit normalement sont cours , et l'autre qui s'enfonce sous terre . Cette rivière nous lui avons donné un nom " La rivière de l'horreur " et c'est très bien ainsi . Hein Mado ma chérie, bien sûr mon cœur . Vous avez perdu une de vos clefs , ne vous faite plus de soucis nous , nous avons retrouvé celle du Druide BOUDET . . et la manière de s'en servir . Cette rivière " le Rialsès , est monstrueuse , parce qu'elle  transporte des choses inavouables mais, en même temps elle a dans sons lit et dans ses alluvions des richesse incommensurables . Rappelez-vous ce qu'a dit le philosophe et le sage Ecclésiaste  :  Crains Dieu et observe ses commandements , C'est là ce que doit tout homme. Car Dieu amènera toute oeuvre en jugement , au sujet de tout ce qui est caché, soit bien , soit mal.
Mais enfin Gégé !  Il s'agit  bien d'une histoire de Cromlech ? Ho pardon Cromleck . Ce qui revient au même ! Hum , pas tout-à-fait , pourquoi ? On pourrait se demander au hasard de nos réflexions si cette différence entre les deux mots est importante ou non !  Et pourtant , il faut bien comprendre que nous somme à la recherche d'une clef . D'une clef ! Oui Mado , regarde un peu plus haut dans notre lecture sur la rivière Rialsès : A l'entrée du Cromleck !  Il faut pour celui qui cherche  faire une pause et se demander si cette clef est " 
Dès quelle a reçu les Rialsès,
  ou   Cromleck " ? A l'évidence Il s'agit bien sûr du Cromleck , Pourquoi ? parce que ce mot est cité plusieurs fois dans ses explications , quelles soient importantes ou non. Mais Gégé , oui  ! Il faut bien comprendre que ce  mot " Cromleck " se trouve en tête dans le titre de l'ouvrage .Cette clef  n'est valable que pour l'instant présent et pas pour tout le bouquin . Ce passage nous invite à nous intéresser non pas au Cromleck , mais bien au Rialsès. tu-as compris Ma chérie ? Oui bien sûr . Un peu plus loin ,  Tout près du point centrale du Cromleck , dans un déchirement de la montagne et bâtie sur les bords de la Sals , on voit  la station thermale de Rennes-Les-Bains mais pas seulement ... et maintenant silence ... Nous aurions pu dire sur les bords de la Sals , dans un déchirement de la montagne est bâtie la station thermale de Rennes-Les-Bains . De là , on voit ... De ce point là ... la station balnéaire de Rennes, la source thermale, dont les Celtes ont fait usage, est celle de la Reine ou de Rennes. En suivant la chaîne des traditions  sur l'efficacité des eaux des Redones, les Romains ont estimé qu'ils devaient bâtir leurs thermes à cette source, et alors, des constructions somptueuses, dont-il reste encore des vestiges, s'élevèrent dans la vallée de la Sals . H.B .Ce que je construis Gégé , c'est ce mécanisme ou plutôt cette gymnastique intellectuelle que doit faire le chercheur, entre la clef et son aboutissement . Gégé ! oui , Ne crois-tu pas que nous avons légèrement bifurqué , car notre bût est bien évidement tout autre . Non , pour atteindre celui-ci , nous devons encore et toujours suivre la doctrine et les instructions . Comme par exemple , Notre druide poursuit " Bien avant la possession du pays par les Romains , les habitations gauloises n'étaient point, comme aujourd’hui , groupées tout près des sources thermales ; elles étaient bâties sur la pente du terrain nommé les Artigues, – hearth (harth) foyer, – to eke (ike), perfectionner ". hb . Un peu plus loin , il parle du mot tribé, – tribe (traïbe), tribu, peuplade – ; désignant un terrain situé au sud de Montferrand, témoigne bien que le gros de la population habitait le vallon dans lequel coule le ruisseau de la Coume . Ça  fait beaucoup de monde au sud de Montferrand ! ou en tout cas tout près de celui-ci. Du côté du levant , le Cromleck n'est plus marqué que par trois points de Cugulhou , de la Fajole et de montferrand, rejoignant ainsi le col du Bazel contigu au Cardou . Une petite grotte ou caverne existe assez près des menirs  renversés de la Fajole : elle est située vers le nord et regarde Montferrand – to fadge ( fadje) , convenir , – hole, creux, caverne, petit logement – . H.B . Nous savons tous qu'une petite grotte peut en caché une beaucoup plus importante. A ce stade nous pourrions dire que chaque fois que le mot Cromleck se présente , il ouvre une spéculation, une remarque importante ou non . C'est en quelque sorte une clé permanente , un passe partout . Gégé ! que penses-tu de notre façon d'avancer ? Je n'en pense que du bien . Mais il nous manque un personnage important que nous n'avons pas encore rencontré ! Oui , Je crois qu'il s'agit en fait du personnage centrale dans cette affaire. Mado ! je pense avoir trouvé celui qui est devenu insaisissable , incompréhensible , fuyant et parfois génial dans ses élucubrations , C'est notre ami le  Trouide  Boudet H. Je suis là , ici ! tout près de vous . Mais s'il vous plait , parlons ensemble du 
NEIMHEID , ce nom comme vous le savez signifie celui qui est à la tête, commande , conduit et donne les dénominations . Cher Maitre vous voulez sans doute parler de ce qui se passe tout-à-fait en tête de votre ouvrage , ou si l'on veut , peut-être cette date qui nous intrigue et  qui est posé là ,comme par inadvertance  sur une place qui n'est pas habituelle . Cette année 1886 si tant est qu'il s'agit bien d'une date, est pour beaucoup non pas une date mais une ligne à suivre ? n'est-ce pas Maitre ? Dans un ouvrage ésotérique , la date n'est même pas mentionnée ! Elle sert à s'orienter de façon à ne pas perdre le fil . Ha oui ! vous voulez parler du même fil dont il est question plus haut ? Oui mes amis , mais il faudrait peut-être le transposé en langue Anglo-Saxonne ou plus exactement en une VRAIE LANGUE CELTIQUE , votre langue Maitre ?. Vous avez compris  la marche a suivre. Alors suivez-moi dans le pays de la langue Celtique et écrivons tout simplement "  Thousand eight hundred eighty six .
 "  Ha ! là  ça va mieux , hein Mado ? bien sûr mon chéri .Voici un aperçu de cette page  :

                                              page de tête de la VLC.

Il est vraie que cette façon de présenter une énigme n'est pas ordinaire . Notre ami , avant de nous quitter , prétend  que ce n'est pas la date qui importe , mais que ce sont les arabesques qui entourent la date qui n'a pas lieu d'être . Nous avons l'impression  qu'ils font référence au monde arabe. L'autre partie qui reste insolite c'est ce qui suis .   L'avant-propos . 

Le titre donné à cet ouvrage semble , au premier abord , trop prétentieux pour être rigoureusement exact . Ce qui semble vrai , parce que le titre de l'ouvrage , ainsi que la date n'est pas rigoureusement exact . Pourquoi ? Parce que la langue celtique n'est point une langue morte mais une langue vivante , parlée dans l'univers par des millions d'hommes. De quel univers parle t'il ? L'univers des poètes , des gnomes, des fées etc...

Mado pour comprendre ce bouquin il faut tout d'abord  ne plus pensez  mortel mais divin. Le monde où vous vous trouvez n'a rien à voir avec le monde terrestre mais bien avec le monde divin. Donc si nous comprenons bien , ce secret tellement important ne fait pas partie de notre monde , mais incombe  la venue d'une étrangère venue du fin fond de l'espace , en vue d'éradiquer la race humaine .  Gégé, voilà le grand secret dont nous rabattent les initiés de tous poils. Une étrangère venue du fin fond de l'espace ne peut-être d'une astéroïde ou quelque chose dans ce genre ou tout simplement une onde Gamma mortelle . Mado , moi ça me dérange un peu ,parce que ça nous éloigne fortement de notre aventure initiale . Qui nous prouve que ce scénario a une chance de se produire ? Tu sais avec le Druide n° 1 "Boudet H,  tout est à considérer avec la plus grande attention Nous pouvons continuer cet avant-propos si intéressant ! Ce peuple Celte cherche a renouer le fil de ses traditions interrompues .

Pour ce faire ,nous pouvons penser que la langue sanscrite donnera peut-être la clef de la langue celtique . Nous pouvons observer que les dialectes parlés dans la France , l'Irlande et l'Ecosse devraient nous donner cette clef plus facilement encore que le sanscrit .Aujourd'hui nous pouvons retrouver les mêmes termes celtiques dans les dialectes  irlandais, écossais, gallois, breton et languedociens .
 La pellicule du blé moulu et passé au blutoir se transformera en son et se nomme, en dialecte languedocien , bren ; en breton bren ; en gallois bran ; en en irlandais et écossais bran . Il est donc certain, par ces exemples que les mots celtiques se retrouvent dans le langage des descendans des Celtes en Bretagne et en Languedoc .

 D'ailleurs 
 avec le secours de sa langue nationale, c'est à dire  le dialecte languedocien il pourra se livrer à des recherches qui, certainement, seront couronnés du plus heureux succès . La langue vivante à laquelle nous faisons allusion, nous a puissamment aidé à découvrir le magnifique monument Celtique existant à Rennes-Les-Bains . C'est ainsi que le Cromleck de ce village se trouve intimement lié à la résurrection, ou, si l'on veut, au réveil 
inattendu de la langue celtique . hum .. Cromleck , nous avons déjà entendu ce nom si étrange . Il nous apparaît à nous comme étant l'une des clef universelle , et cette clef nous a puissamment  aidé  à retrouver  l'issue dans le dédale des allégories du Maitre H.Boudet .
Mon chéri , crois-tu que nous trouverons l'issue qui nous permettra de nous orienté sur le terrain bien plus facilement . Pourquoi me poser une question pareil ? Nous ne sommes pas perdu me semble t-il ? Oui chérie , mais il faut quand même se méfier parce que nous n'avons toujours pas traversé la rivière de l'horreur .  
 
                            
   
La rivière de l'horreur 


 Mado ! oui , Je n'ai jamais vue une rivière aussi bouillonnante . Ce n'est pas une rivière , mais un torrent tumultueux . Mais , pour l'entête :1886 . Il y a plusieurs solutions , parce que des coquilles ont été inséré  dans différentes éditions " La demeure philosophale , Belfond  , Bélisane" 
Dans l'édition la demeure philosophale les typographes ont inséré ceci:

C'est un génie sorti tout droit des contes des mille et une nuit.

 
Cette coquille a été réalisée avec des morceaux des arabesques de la date.
  
                                 Arabesque entourant la date.
                   
 Gégé ! Oui !  Tu es sûr que le dessin du génie  a été construit avec des morceaux de l'arabesque de la date qui figure en entête de la VLC  ? Oui bien sûr , Ces gens n'ont aucun scrupule et manipulent tout un tas de monde. D'ailleurs chez eux , c'est une vieille habitude ,et il n'en font pas tout un plat. Il faut bien reconnaître qu'à la fin de sa vie , Monsieur le curé de Rennes-Les-Bains  H.Boudet était très malade comme nous le montre tout un tas de descriptions même si quelques unes sont parfois délirantes . Pour nous cette date posée là comme une poutre dès le début de son ouvrage , démontre que cette décision d'enjoliver son livre par une particularité ne nous dérange pas et pour beaucoup reste neutre . Elle ne suscite aucun commentaire , elle est là , un point c'est tout. Gégé ! Oui , nous sommes là nous aussi , et nous allons maintenant nous diriger ver le lac noir . Comment allons nous faire ? Nous allons faire appelle à nos amis , Ils ont promis de nous aider dans les moments les plus difficile . KOR ! es-tu là ?  Oui mes amis je suis avec vous , et avec le soutient de toute l'assemblée des mystiques des douze voies . Comment rejoindre le lac noir ? Marchez droit devant vous , vous allez trouver une barque sur le rebord d'un renfoncement de la rivière de l'horreur . Des instructions vous seront donné en temps et en heure venue . 

 Regarde mado le paysage a littéralement changé . D'accord  Gégé , mais il reste quand même angoissant ! On y voit pas grand chose , mais bon . Mes amis je vous demande de monter dans la barque . Faites quand même attention à vous  . Qui êtes-vous ? Je suis le Druide  DABRI ! vous ne m'avez pas reconnu ? Vous savez , Archidruide vous ne nous inspirez pas beaucoup . Mais bon nous n'avons pas le choix . Dans la barque il fait froid , un froid de canard . Mais monsieur DABR nous ne sommes pas sur la rivière de l'horreur ? Non , nous somme sur un affluent , mais pour nous rendre au lac noir nous ne pouvons pas emprunter ce torrent tellement dangereux . Mado regarde nous ne sommes plus très loin de la berge du lac noir . Il y a quelqu'un qui nous attend , Mais c'est  Max  Grandbon , c'est un mirage ou quoi ?  Voila ma bonne femme qui commence à gesticuler , à l’appeler , Max, c'est bien toi ?  Oui Mado , mais tu ne peut pas m’atteindre , enfin pas pour le moment . Gégé ! Oui  Tu le vois max , Mado ce n'est pas max ,c'est un rocher . Mais non il m'a parlé . Gé il m"a bien parlé , non ? Nous sommes quand même à une vingtaine de mètres , je ne suis pas folle . Je lui ai demandé si il était bien max , il m'a répondu que OUI . Regarde Gégé ! il est là , planqué derrière le rocher . Max , max  ! Mado max est mort dans la rivière la Sals . Ils l'ont retrouvé à moitié démembré , la tête parait-il pendait sur le côté . Oui , mais tu sais que nous sommes dans un univers luciférien  et, en comparaison , il y a plus de vivant ici que de vivant chez nous . A mesure que nous approchons de la berge , notre ami Max s'estompe peu-à-peu ! lorsque nous touchons la berge , il a complètement disparu. Gégé, comment est ce possible ? Chaque fois que nous rencontrons un ami disparu , il s'estompe et disparaît lui aussi . DABRI  où sommes nous ? je ne reconnait pas cet endroit . Il fait froid  , nous sommes trempé jusqu'aux os . Je veux rentrer à la maison ! Ecoute Mado  , nous sommes tout près du lac noir maintenant . alors attends un peu . Gégé ! tient moi la main , j'ai peur , Je ne me sens vraiment pas très bien .  Un vent glacial 
traverse cet endroit . Regarde en haut ! Nous ne sommes pas dans une grotte, mais bien à l'air libre . Je vois les étoiles , des milliers d'étoiles qui brillent . comment est ce possible ?

Ce sont les mystique qui nous ont joué un mauvais tour. Nous ne reverrons plus notre lac noir ! hein Gégé ! Mais non Mado . Voila qu'elle me fait une crise de larmes . Vient chérie partons et rentrons à la maison. De toute façon nous ne sommes plus très loin de notre baraque . Baphomet ! Oui mes amis allez vous reposer , vous en avez vraiment besoin , demain je vous raconterais ce qui s'est passé ... Nous voici  sur la décharge , la baraque n'a pas bougé , sauf peut-être en plein milieu de celle-ci . Un corps étendu dans la poussière est là  . Peut-être est-il mort ? ou seulement endormi . Ou alors c'est une image , de celle qui apparaissent  alors qu'on s'y attend le moins . Gégé ! Je suis épuisée , j'ai le moral dans les chaussettes . Je crois que je vais arrêter là ! et te laisser continuer seul . Moi je n'en peut plus. Mado ma chérie va vite te coucher ensuite nous verrons bien ce que nous ferrons .  Gégé ! là sur le sol le sigle est revenu. Ce cartouche nous poursuit  de toutes parts .  Nous savons  que celui-ci appartient à un archidruide du nom de "  
Eal-ir-bad  ! ou si l'on veut : DABRI LA EST " Tout-à-coup Mado se met à hurler !  DABRI venez tout de suite ici . nous avons un sérieux problème avec votre nom . Je suis avec vous mes amis. Pourquoi notre Druide Boudet. h a mentionné votre nom dans son oeuvre ? et pourquoi ceci, pourquoi cela ,pourquoi ? hein !  Ne vous mettez pas en colère voyons . Nous les têtes pensantes , nous étions là comme le dit si bien le curé Boudet , pour donner des noms aux régions aux villes , aux hommes ! Il s'est trouvé que mon nom a été associé à un abris servant de dépôt au sud de votre Montferrand et depuis lorsque nous trouvions même un abris naturel nous le gérions avec un archidruide qui était moi-même . L'abris dont nous parlons a été vidé de son contenu il y a maintenant bien longtemps , mais à l'époque ,pour protéger nos biens nous nous en servions  contre les bandes de vauriens qui traversaient la région et venaient de l’Espagne toute proche . Toute fois , je tient à préciser que vous êtes seul responsable du nom que vous m'attribué. mon véritable nom est  «
 
Eal-ir-bad »  Alors à l'avenir je vous prierais de respecter mon nom ,Je vous remercie.


 
 




                                             A demain pour la suite


 Email : NINOUROB@FREE.FR

                                    NINOUROB.