Err

UNE REGION MYSTERIEUSE

LA BIBLE DU VIEILLARD partie 3 en cours

 

     Licence Creative Commons
La Bible du vieillard  de ninourob est mis à disposition selon les termes de la
   
licence Creative Commons Attribution -  Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.
                                                Fondé(e) sur une œuvre à ninourob.
                 Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à ninourob.fr.





     LA BIBLE DU VIEILLARD

TROISIÈME  PARTIE




. Bon viens je vais te soigner ça peut s’infecter. Elle t’a drôlement amochée. Tu es sûr que c'était  la poupée ? on dirait la morsure d'un rat, ou d'une bestiole qui vit dans un terrier !!. Germaine je ne suis plus sûr de rien, il m'arrive tellement de choses délirantes, parce que tu sais d'habitude les poupées ça ne mord pas .Tu veux que je te dise ?  Je crois que tu as besoin de beaucoup de repos. La  prochaine fois, met des gants, et vas tout de suite voir un docteur pour la piqûre antitétanique, c’est obligatoire après avoir été mordu  par un animal quel qu'il soit. Bon je vais au docteur et ensuite  repos total. Salut Germaine et à bientôt. Le docteur l'examine puis il lui demande : qui t'as fait cette blessure ? C'est une poupée docteur Une poupée !! Je crois que tu as besoin d'une piqûre contre le tétanos, mais surtout  une piqûre pour te calmer. Parce que tu m'as l'air plus qu’énerver. Tu te surmène en ce moment  ou quoi ? Peut-être docteur, Alors repos total  pour un mois, je vais te donner des calmants. Dans un mois tu reviendras me voir, je te rappel que tu n'as plus vingt ans. Salut Eugène. Bon, maintenant  je me suis reposé, calmé, mes idées sont plus claires .Je vais retourner voir un peu  ce qui ce passe dans  la salle circulaire après je verrais bien. Voilà notre vieux tout revigoré prendre la  route  en direction de la peyre-dreto. Il  se dirige  vers la dalle et emprunte la voie des repentis. Il arrive  maintenant  dans la salle. Rien, pas un bruit, la poupée est à terre inerte, les coffres sont de nouveaux bien remplis. le vieillard se dit, Je devais être très fatigué. Je vais prendre la  voie du lointain passé, J'espère que je n'aurais pas de mauvaises surprises. Le voilà qui  marche le sol est couvert de hautes fougères qui doivent faire vingt mètres de haut, J'entends au loin un volcan qui crache des tonnes de cendres incandescentes, Il fait une chaleur et une humidité  qui  me coupe la respiration.  Tout à coup j'entends un rugissement, et un énorme carnivore me passe à quelques mètres  de moi, des insectes géants courent en tous sens .Les bruits sont  atroces, si ça continue je vais me faire dévoré comme un vulgaire poulet. Je sens que je vais faire demi-tour et tout de suite. C'est encore un  mauvais tour de ce maudit gardien. Les dinosaures ont disparu me semble-t-il  depuis des millions d'années. Donc ce sont encore des images. Ce n'est pas la vérité, Ces images sortent tout droit de mon cerveau fatigué. Mais pourquoi resurgissent-ils ? Il y a surement une raison ? Que veut-on me faire comprendre ?  Ils veulent surement  me parler de l'évolution qui au fil du temps a transformé  la vie sur notre planète. Si ce sont des images, alors je peux continuer dans cette voie du lointain passé. C'est bizarre dans cette voie, il n'y a pas de côté, le paysage est vaste, étendu Des fumerolles sortent du sol. Il y a une odeur d’œufs    pourris. C'est peut-être du souffre qui sort  du sol. J'ai la gorge qui  me brûle, les yeux qui me piquent, il faut absolument que je sorte de cet enfer. Bon  demi-tour.  Au  bout  d'une bonne heure j'arrive dans la salle circulaire, et je m’effondre sur le sol. Tout à coup, le voilà qui se réveil. Puis il entendit : Salut Eugène  j'espère  que tu vas bien, je constate que tu as passé les trois derniers  tests bravo tu as  deux pouvoirs. C'est quoi les pouvoirs ?  Je n’ai pas besoin de ça vous savez,  mon seul pouvoir est celui de mes actes et de mes décisions. Si je me trompe, c'est moi seul qui paye  et personne d'autre. Laissez-moi choisir le prochain passage et allez rejoindre vos amis, faiseurs d'images et de sorts. Le vieillard  se lève. Il se trouve au centre de la salle circulaire, C'est très  fort et , très impressionnant , Les voies se sont illuminé , maintenant  je me méfie parce qu'avec ces forces incompréhensives qui jouent avec mon cerveau , la prudence est de mise. Je choisis une voie  étrange celle de  " VOIE DE LA GUERRE «. Je sens que ça  va  saigner. Bon courage, je m’enfonce dans cette voie, le terrain est couvert de membres  coupés, désarticulés, les armes sont  de partout, énormément de corps sont transpercés par des flèches. Le sang gicle sur les corps à moitié  putréfié et le sol  a  une odeur âcre et fétide. La puanteur est insoutenable, Par endroit certains soldats  gémissent et d'autres hurlent de douleur, les rats courent en tous sens. Ils mangent les lèvres les nez et les bouts de membres arrachés par les coups de haches ou d'armes acérées. Il n'y a pas grand  monde  sur le champ de bataille .Seul certains personnages fouillent  dans les poches des victimes .Ils cherchent dans la bouches des dents en or qu'ils arrachent,  que les individus soient morts ou vivants. J'ai été effaré  par tant de cruauté, même les grands fauves d'Afrique n'agissent pas ainsi. Eux au moins ils tuent pour se nourrir et non pas pour le plaisir. Honte à nous  les pauvres  pêcheurs comme dit un certain  Jésus  décrié  dans  le nouveau testament. Jésus l ' essénien ou le Zélote armé de son poignard . Il le dit lui-même " je suis venu non pas pour amener là la paix mais l ' épée.  C'est d'ailleurs ce qui l'a conduit sur la Croix. Dans tout le passage de la voie de la guerre, il n'y a  que mort  et  désolation.  Pas de  place pour le  pardon  ou la  pitié. Maintenant je suis dégoutté, je fais immédiatement demi-tour, les larmes coulent sur le visage du vieil homme, constamment  il  se demande, Quel crime  ai-je  commis pour être les témoins de ces scènes d'horreur ?  Pourquoi tant de haine, et de méchanceté. En retournant en direction de la salle circulaire, il n'a de cesse  de passer par-dessus les corps, ses chaussures sont maculé de sang, bientôt  il voit au loin,  la fin de cette voie maudite à  tout  jamais.
Ce qui m'a frappé, c'est les vainqueurs qui mangent avec férocité  et boivent jusqu’à  l'ivresse. Le pillage  fait force de loi, et  ne pas respecter  celui-ci  est passible de  punitions mémorables , entre autre les moqueries des de clan  suivi  de l'exil  forcé .  Maintenant le vieux est assis  à côté de la caisse remplie  d’OR, Il est amorphe, dépité, et abasourdi. Il n'a même plus le courage de contempler son trésor. Il  se dit, si toutes les voies sont de ce type il faudra bien que j'arrête là.  Je vais voir Germaine  parce  que je ne vais pas très bien. Je ne suis plus le combattant  que j’étais dans le temps. Le voilà qui prend la voie des repentis. Tient, je vais faire un tour au menhir des Pontils ou peyre-dreto. Le seul menhir qui n'est pas mentionné  par l'Abbé  Boudet  dans son livre la V.L.C. Mince alors je n'ai  pas ma pioche. Bon tant pis Arrivé sur les lieux, il se mit à sauter, autour du peulven .Mais ça sonne creux là dessous !! Puis il regarda au loin, vers le rocher du roi. Soudain il cria vous ne m'avez pas cru quand je vous en parlais  plus haut ? Alors je vais vous le montrer de nouveau.